Le 20 octobre 2017

Par Vincent Gomez

Le Fidget Cube et Hand Spinner, des cousins proches

Fidget Cube ou Hand Spinner… quelles différences ? Alors que le Hand Spinner se présentait comme un outil ayant vocation à canaliser l’énergie et la concentration des élèves, il faut admettre que c’est le côté ludique qui a pris le dessus dans les cours de récréation. Un enseignant de musique, @edmustech alias Nicolas Olivier, a d’ailleurs évoqué ce point dans une vidéo humoristique. Des écoles et établissements ont cru devoir durement légiférer contre cette toupie vrombissante qui se transforme parfois en arme quand elle finit dans le visage d’un voisin de classe.

 

Et pourtant… ces petites choses ont aussi pu donner lieu à des détournements pédagogiques intéressants :

 

L’origine du Fidget Cube est elle aussi à coloration médicale, car il était destiné à contenir le stress de certains enfants autistes. Puis s’est développée une utilisation à destination des enfants et adultes hyperactifs ou bien rencontrant des troubles de l’attention et de concentration.

 

Six faces pour occuper cinq doigts

Le Fidget Cube est donc… un cube. Il existe en deux tailles histoire de s’adapter aux petites comme aux grandes mains, et en différentes couleurs.

Chacune des six faces invite à un ou deux gestes, proposant différentes actions motrices : presser, pousser, rouler, tourner….

  • une bille que l’on peut faire tourner à l’infini et trois roulettes
  • cinq petits boutons à presser un à un ou plusieurs en même temps
  • un interrupteur pour un geste de va-et-vient
  • un plateau rond à faire tourner dans les deux sens
  • un joystick-manette
  • un creux pour poser son pouce (pas toujours très utile et nécessaire selon les gestes à faire).
Les Fidget Cubes de Vincent

Et en classe, ça donne quoi ?

J’ai donc testé le Fidget Cube dans deux classes sur deux journées. Je connaissais déjà les élèves et après un échange avec la collègue titulaire de la classe, nous avons mis en place un petit protocole pour analyser la concentration de quelques élèves que nous connaissons comme « actifs ».

Après une phase de découverte où tous les autres élèves observaient du coin de l’œil ceux qui avaient le précieux objet dans les mains, tout est rentré dans l’ordre simplement.

Après deux jours d’utilisation, nous ne pouvons bien entendu pas arriver à une conclusion scientifique mais nous avons remarqué que les élèves concernés se lèvent moins souvent de leur chaise et font moins souvent tomber leurs affaires de la trousse… ce qui est déjà un point positif tant pour les élèves que pour le groupe classe sans oublier l’enseignant·e.

De là à dire que la concentration s’est améliorée, il faudra attendre au moins une période pour en dire plus… Il serait utile de s’appuyer sur l’analyse de collègues RASED, voire CMPP…

 

Les conseils du bêta-testeur

Pour les élèves, je conseille très fortement la petite taille, d’environ celle d’un dé. Le gros modèle est trop imposant pour la main d’un élève… et il est réellement plus bruyant, ce qui est un souci dans une classe.

Il y a des Fidget Cube à tous les prix, entre 1 € pièce et 10 €, en lien avec leur qualité et les matériaux utilisés. Dans le cadre scolaire, le modèle à 1 € semble suffire.

D’autres modèles font actuellement leur entrée en scène : le Fidget Cube Infinity me semble complémentaire mais je le conseille dans un cadre personnel et non scolaire, car cela nécessite d’utiliser les deux mais et c’est un peu bruyant… mais cela occupe réellement l’esprit et les mains.

 

Protocole d’utilisation et d’observation du Fidget Cube en classe

1. Protocole Fidget Cube (fichier Open Office)

2. Protocole Fidget Cube (fichier Word)